Un Portait d’Odhise Paskali

Odhise Paskali, Artiste du peuple, fondateur de la sculpture albanaise, est l’une des personnalités les plus importantes de l’art albanais. Il est né en 1903, dans la ville de Permet, au sud-est du pays, où il a grandi et a été éduqué dans un milieu attaché à l’enseignement. Dès sa jeunesse, se sont révélé son intelligence et sa volonté d’étudier, des capacités qui l’ont aidé à gagner le droit d’étude dans une école secondaire en Italie. Là-bas, il s’est distingué comme l’un des meilleurs étudiants. Il a terminé ses études dans la faculté des Lettres et de la Philologie à Tourin par de bons résultats. Plus tard, il a fait aussi des études d’Histoire de l’Art, toujours à Tourin. Manifestant dès sa jeunesse un esprit d’initiative, Odhise Paskali a contribué à la création de la société « L’Etudiant Albanais » à Tourin, et à la publication de la revue des étudiants albanais dans les années 20 du dernier siècle. Dans les années 30, il est devenu l’initiateur de la société « Les amis de l’Arbër ». Dans cette période, il a organisé la première exposition des arts figuratives et l’ouverture de l’école de dessin à Tirana. Les premiers pas de sa carrière sont dans le domaine du journalisme ; en même temps il s’est distingué dans l’Esthétique et la critique de l’art. Il a publié différents articles et études sur l’art dans quelques organes de presse dans notre pays et à l’étranger. Une fois terminer ses études sur l’art, Odhise Paskali s’est consacré à la sculpture, devenant le premier sculpteur albanais. Ces premiers ouvrages représentent des figures renommées de la Renaissance nationale albanaise. Tandis qu’après la libération du pays des occupants nazi-fascistes en 1944, il a réalisé aussi des bustes et des statues des martyrs de la lutte pour la libération. Même s’il a passé que 14 années dans sa ville natale, Permet,  il a gardé un lien particulier avec celle-ci. Parmis ses ouvrages dédiés à cette villes, citons les bustes des frères Frashëri, éminentes figures de la Renaissance albanaise, originaires de Përmet. Dans les années 60 du dernier siècle, Paskali a été nommé Directeur de la Galerie des Arts à Tirana, une institution importante pour les artistes albanais. Parmi les principaux ouvrages de Paskali citons la statue équestre de Skanderbeg, Héros national des albanais, « L’affamé »,  « Cerciz Topulli », « Migjeni », « Le soldat inconnu », « Le montagnard ». Cependant plusieurs écoles et institutions artistiques portent son nom. Odhise Paskali est décédé le 13 septembre 1985.