Rama: aperçu sur les travaux du Forum économique mondial tenu à Davos

L’Albanie n’est qu’une étape de l’ouverture des négociations avec l’UE, a déclaré le Premier ministre, Edi Rama lors de la réunion du groupe parlementaire du Parti socialiste. Dressant un aperçu des travaux du Forum économique mondial tenu à Davos la semaine dernière, le chef du gouvernement Rama s´est arrêté sur la nouvelle relation avec la Grèce en la qualifiant de nouveau chapitre dans les relations bilatérales. Il a également abordé le progrès réalisé dans le cadre du processus de Berlin, ainsi que l’intensification de la coopération régionale. Le dialogue avec l’opposition était un autre thème de discussions avec les députés. “La réforme judiciaire, le lancement du processus de vérification des juges et des procureurs, dit de Vetting, et surtout la clarté que c’est un processus qui n’a aucune chance d’être obstrué ou bloqué, sont une base solide pour obtenir une recommandation de la part de CE et une approbation par le Conseil européen d’ouvrir les négociations d’adhésion”, a déclaré le Premier ministre. “Les progrès sur les cinq priorités et les résultats spectaculaires de la lutte contre le cannabis et toutes les étapes à suivre en relation avec le calendrier des tâches sont également une bonne raison de progresser dans notre voie vers la famille européenne. L’opposition, a déclaré le Premier ministre, a le droit d’avoir un calendrier et un agenda qui ne correspondent pas à 100% avec l’objectif que toute la classe politique devrait avoir pour garantir l’ouverture des négociations. Mais, a-t-il souligné, il incombe à nous de continuer à s’efforcer de créer des conditions pour un dialogue avec l’opposition. Il a exigé l’engagement de l’opposition à la réforme électorale, tout en assurant que la majorité ne sera jamais un obstacle au dialogue avec l’opposition.

/L.Thomaj/

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter