EUreporter: L’Albanie exhorte l’UE à entamer les négociations d’adhésion “dès que possible”.

EUreporter souligne que lors d’une conférence de 26 février, le Premier ministre albanais Edi Rama a plaidé avec passion pour que Bruxelles entame des pourparlers, estimant que cela était justifié compte tenu des “énormes mesures de transformation” prises dans les deux pays.

Dire qu’il “ne comprend pas la réticence” de certains Etats membres à entamer des pourparlers, Rama a ajouté: “Nous ne demandons pas à devenir membres de l’UE aujourd’hui ou demain mais simplement d’entamer des négociations et de nous mettre sur le même chemin que les autres “

Ses commentaires surviennent quelques jours après que le commissaire européen à l’élargissement Johannes Hahn a déclaré que la Commission recommanderait bientôt, probablement d’ici l’été, que les États membres entament des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine.

Hahn a déclaré: “Nous croyons que les deux pays ont fait des réformes importantes dans le passé, et sont donc qualifiés pour cette étape.” Cela a été saisi par Rama qui a déclaré que l’UE “devrait être plus généreuse” en reconnaissant les changements “renversants et transformateurs” et les réformes qui ont eu lieu dans son pays.

Rama a déclaré à la conférence: “L’Albanie et la Macédoine ont plus que fait leurs devoirs et les efforts de réforme dans des domaines tels que le système judiciaire ont été immenses. “Il est trop facile de parler de corruption et de crime organisé mais les réformes qui ont eu lieu sont très courageuses et j’aimerais voir la même chose, ce qui n’est pas le cas, de la part de certains” anciens “Etats membres.” Il a ajouté que le fait de donner le feu vert aux pourparlers d’adhésion contribuerait à stimuler l’investissement et l’intérêt dans les deux pays et à “rendre l’Europe plus sûre”. Il a déclaré: “Je fais aujourd’hui appel à la Commission européenne: si vous ne voulez pas nous donner plus d’argent, c’est bon, mais s’il vous plaît, montrez-nous plus de générosité.” Rama a affirmé l’engagement inébranlable de son gouvernement à aller de l’avant avec les réformes de l’intégration européenne – écrit Eu reporter

Le discours de Rama vient avec le pays actuellement exceptionnellement élevé sur l’ordre du jour de l’UE. Il était à Bruxelles juste avant Noël pour des réunions de préadhésion avec de hauts responsables politiques de l’UE, dont le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et son homologue du Conseil, Donald Tusk.

M. Rama et M. Juncker se sont rencontrés à Tirana, la capitale albanaise, dimanche et M. Juncker a ensuite salué le gouvernement albanais pour avoir progressé dans ses efforts de réforme de l’intégration européenne. “L’Albanie ne cesse d’accumuler des progrès puisqu’elle a entrepris de nombreuses réformes structurelles dans de nombreux domaines. Les progrès sont impressionnants et ils vont convaincre la Commission européenne de recommander l’ouverture des négociations d’adhésion “, a déclaré M. Juncker.

“Contrairement à ce que nous lisons partout, la Commission et moi-même n’avons pas dit que la Serbie-et-Monténégro serait nécessairement membre de l’UE dans 2025”, a déclaré M. Juncker à des journalistes à Tirana. “La date 2025 est ouverte à tous les pays candidats”, a-t-il déclaré.

Les six pays des Balkans occidentaux sont représentés à la conférence de Londres par leur chef de gouvernement, avec Rama pour l’Albanie; Denis Zvizdic pour la Bosnie-Herzégovine; Zoran Zaev pour la Macédoine; Ramush Haradinaj pour le Kosovo; Dusko Markovic pour le Monténégro et Ana Brnabic pour la Serbie.

L’événement vise à rassembler les dirigeants de la région et les investisseurs potentiels du monde entier pour une discussion sur les moyens d’attirer un plus grand soutien des secteurs privé, financier et public pour les projets d’infrastructure dans les Balkans occidentaux.

L’initiative fait partie d’une série de sommets consacrés au développement de ces pays et à la perspective de l’UE.

La conférence précède la décision sur les recommandations de la Commission d’ouvrir les négociations avec l’Albanie et suite à la publication de la nouvelle stratégie d’élargissement.

L’Albanie est candidate officielle à l’adhésion à l’UE depuis le mois de juin 2014 et est actuellement à l’ordre du jour du futur élargissement. L’Albanie a demandé à devenir membre de 28 April 2009.  /K.Pira/

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter