Rapport de transition 2017-2018 de la BERD sur l’économie albanaise

Alors que l’opposition renforce sa rhétorique contre la décision d’inclure les petites entreprises dans le régime de TVA, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a donné un signal fort de soutien.

Lors de la présentation du Rapport de transition 2017-2018, la BERD a demandé que davantage soit fait pour les petites entreprises, d’autant plus qu’elles représentent 90% de toutes les entreprises, ce qui rend leur besoin d’autonomisation encore plus économiquement nécessaire.

“Les problèmes de propriété, la corruption, la non-exécution des contrats et la médiocrité des infrastructures nuisent au climat des affaires en Albanie, qui est la dernière de la région en matière de productivité des entreprises.

“Les petites entreprises sont particulièrement problématiques, car leur capacité d’innovation est très faible car elles ressemblent davantage à des entreprises familiales”, a indiqué la BERD.

Même le gouverneur de la Banque d’Albanie, Gent Sejko, s’inquiète du manque d’intervention pour augmenter la productivité des petites entreprises.

“L’inflation revient à des niveaux ciblés et la croissance économique est soutenue par des investissements majeurs dans les infrastructures, la principale préoccupation des petites entreprises étant la concurrence déloyale”, a expliqué Gent Sejko.

Mais les Balkans occidentaux répondront-ils aux normes des pays de l’UE? Voici ce que la BERD a à dire à ce sujet:

“Selon les prévisions les plus optimistes, les pays des Balkans occidentaux auront besoin de 40 années supplémentaires pour atteindre le niveau de vie des pays de l’UE, le scénario de référence le plus probable suggérant que cela prendra 60 ans.

“Considérant le plus pessimiste des scénarios, la région aurait besoin de 200 ans pour atteindre ces normes.”

Le rapport de la BERD exhorte les pays de la région à mener des réformes orientées vers l’UE, en particulier celles qui visent à améliorer le climat des affaires et à donner comme modèle les réformes dans le secteur de l’énergie.

Selon les prévisions de la BERD, la croissance économique de l’Albanie pour cette année devrait atteindre 3,7%.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter