Président Français Macron opposé à l’élargissement avant une reformation des pays membres.

À l’heure actuelle, la recommandation positive de l’Albanie par le Conseil européen n’est plus un secret. Nous attendons avec impatience la décision finale du sommet des 28 dirigeants qui se tiendra en juin.

De nombreux pays ont soutenu l’adhésion européenne de l’Albanie mais il y avait aussi d’autres pays sceptiques. Le dernier d’entre eux est la France, où son président Emmanuel Macron s’est opposé à un élargissement avec d’autres pays, lors de la présentation du rapport d’avancement de la Commission européenne au Parlement européen.

Le débat a été suscité par Jean-Claude Juncker qui soutient l’adhésion des pays des Balkans.

Le président français à Strasbourg a fermement soutenu que l’UE doit améliorer sa structure interne avant d’ouvrir ses portes à de nouveaux membres.

“Nous aurions 30 ou 32 pays membres dans deux ans? C’est impossible avec les règles actuelles “- a déclaré Macron.

Ce dernier a réitéré que l’UE ne devrait pas accepter de nouveaux membres avant le moment où les 28 pays actuels ne seront plus intégrés et auront fait l’objet d’une profonde réforme interne.

“Je soutiens l’adhésion des pays des Balkans, mais le moment n’est pas encore venu” – a souligné M. Macron.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter