Donald Lu: Les politiciens ont peur maintenant

L’ambassadeur américain à Tirana, Donald Lu, a déclaré que les deux causes qui ont retardé la mise en place d’institutions telles que le SPAK et le Bureau national d’enquête ont déjà été résolues.

“Les retards ont eu lieu pour deux raisons. D’abord, c’est la résistance de l’opposition au processus de Vetting. Et deuxièmement, il y a eu un retard dans la recherche de candidats qualifiés pour les membres du Conseil supérieur de la magistrature et du Conseil supérieur du ministère public. Les deux problèmes ont déjà été résolus. Les candidats à ces institutions sont actuellement soumis au processus de validation. Ils seront opérationnels très prochainement “, a déclaré l’ambassadeur américain, soulignant que la réforme judiciaire était la tâche principale de sa mission diplomatique en Albanie.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter