Kukës, candidat au prix Nobel de la paix. La ville accueillante au Nord du pays

Kukësi est connu comme une zone où ses habitants communiquent souvent en utilisant des proverbes et des phrases ironiques pour exprimer une situation spécifique. Une zone pérenne en difficulté économique mais qui a toujours revendiqué une riche tradition culturelle.

Pour aller à Kukës d’abord il était un long e difficile chemin, maintenant avec la Route de la Nation c’est un itinéraire qui peut être achevé dans environ 2 heures.

Peut-être que pour les touristes qui visitent l’Albanie et qui se trouve là, Kukës n’est pas une métropole comme les autres villes de notre pays, mais s’ils s’arrêtent un peu plus longtemps dans cette ville, ils comprendront que ça vaut le coup pour appréciez les beautés de la nature et l’accueil des gens.

Son extension géographique du nord au sud est de 1,4 km alors qu’à l’est-ouest elle est de 0,9 km. Sa superficie totale est de 150 hectares avec une hauteur de 950m d’altitude.

Dans les années 2000, Kukës était candidat au prix Nobel de la paix avec la motivation d’accueille environ un demi-million d’Albanais du Kosovo qui étaient en exil de l’armée serbe et des paramilitaires qui avaient envahi les terres albanaises au Kosovo.

Dès le 16 octobre 1959, à partir de quatre haut-parleurs suspendus parmi les branches des arbres dans le centre de la vieille ville de Kukës, le son a été entendu: “Ju flet Kukësi …” (Ici Kukës).

C’était le début d’une radio qui n’arrêterait pas ses émissions en albanais. Cette station de radio visait à préserver la langue, l’histoire et les valeurs traditionnelles des Albanais du Kosovo et de la Macédoine. Bientôt cette station de radio et de télévision albanaise ferait partie de l’ADN de la ville. Bien que très éloigné de la capitale Tirana, la radio Kukësi est venue en deuxième position pour le grand nombre d’auditeurs.

En souvenir de l’exode du peuple du Kosovo en 1999, une tour a été construite au bord du lac Kukës, en signe de remerciement pour avoir accueilli les vagues des Kosovars à bras ouverts. Cette “Tour d’Exode” a été construite sur le territoire où les Kosovars avaient campé a une longueur de 23,5 mètres.

Dans cette triste page de l’histoire du Kosovo, à côté des nombreuses villes albanaises se trouve celle de Kukësi qui trouve un espace particulier, faisant preuve de fraternité et d’hospitalité.

Tourisme à Kukës

Kukës est une belle ville à ne pas manquer, pour ceux qui décident de visiter l’Albanie. Il abrite le fantastique parc national de Valbone, véritable miracle de la nature, dont on ne peut qu’être fier. Pour ceux qui aiment trekking, spéléologie, visiter les canyons, prendre des photos dans la nature et respirer de l’air frais, Kukës est la destination parfaite.

L.Thomaj