Aleksander Stavro Drenova – figure éminente de la littérature albanaise

Aleksander Stavro Drenova, également connu sous le pseudonyme ASDRENI, est une figure marquante du peuple albanais.

Asdreni est un poète et publiciste distingué, un patriote démocratique bien connu qui a laissé sa marque dans l’histoire albanaise. Il est né le 11 avril 1872 dans le village albanais de Drenova, dans le sud-est du pays. Ses parents sont morts très tôt, alors il a été forcé d’émigrer à l’étranger pour gagner le pain quotidien. Il a quitté l’école secondaire et a émigré en Roumanie en 1889, où il a participé activement aux efforts de la communauté albanaise à Bucarest. Asdreni était un défenseur de la lutte pour la libération nationale. Au début du 20ème siècle, il a commencé à écrire de la poésie. En 1904, il a publié son premier livre ” Rayons Lumineux “. Dans ce livre, Asdreni documente son patriotisme et appelle ses compatriotes à se lever dans la lutte contre la domination ottomane et la libération nationale.

Un œuvre important d’Asdreni est appelé “Rêves et Larmes” qui est caractérisé par de riches motifs et un esprit démocratique, de même que par un haut niveau d’art.

Asdreni soutient activement le soulèvement populaire armé des années 1911-1912. Cependant, il a écrit certains de ses articles, tels que ” Voix des insurgés “, ” Les traîtres “. Il a documenté les événements pendant et après la Première Guerre mondiale et ses conséquences en Albanie dans son livre “Albanie en 1914”. Au début des années 20, Asdreni a été influencé par le mouvement démocratique et a écrit le livre “L’Homme de la Terre “. Asdreni a soutenu le soulèvement populaire contre les Italiens en 1920 et a appelé à un avenir meilleur.

Il faut mentionner certains de ses beaux poèmes tels que “Hymne de la fête” et “Les Nobles de l’Albanie”, “La République albanaise” et d’autres. L’échec de la révolution démocratique de juin 1924 l’a déçu. Juste à ce moment, il a écrit le quatrième volume intitulé “Les Cloches de Kruja”.

Aleksander Stavro Drenova est également entré dans notre histoire en tant que père de l’hymne national albanais. Pendant son temps en Roumanie, il a travaillé avec les milieux patriotiques albanais et roumains. Il a traduit une chanson roumaine en albanais, qui a rapidement trouvé un écho croissant parmi les gens ordinaires. Les patriotes albanais comme Hile Mosi ont apporté cette chanson à l’Albanie et elle s’est répandue très rapidement. Cette chanson est toujours valable aujourd’hui comme l’hymne national de l’Albanie:

Rassemblés autour du drapeau,
Avec un désir et un but,
Tous à lui faire serment
De lier notre foi jurée en vue du salut.

Du combat se détourne seul
Qui est un traître par naissance
Qui est un homme ne prend pas peur
Mais meurt, meurt comme un martyr. (bis)

Aleksander Stavro Drenova est décédé à Bucarest, mais ses restes ont ensuite été emmenés en Albanie et enterrés en l’honneur dans son village de Drenova près de Korça.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter