Les premières occupations ottomanes en Albanie

Les attaques des armées ottomanes pour occuper les territoires albanais ont commencé vers la moitié des années 80 du 14ème siècle. Conduite par Pasha Timurtash, Bey de la Roumélie, en 1385 les armées ottomanes, après avoir occupé Sofia, sont entrées dans le territoire albanais et ont occupé les villes de Shtip, Perlep, Manastir et Kostur. Les documents occidentaux et ottomans des 14ème et 15ème siècles font savoir que les villes de Skopie, Manastir, Kostur, Jannina et d’autres se trouvaient dans les territoires albanais.

En 1685, Balsha II écrivait à la République de Venise que ses possessions se trouvaient sous les attaques quotidiennes des armées ottomanes qui avaient causé une grande confusion à ses sujets. Quand Balsha II était pris dans un conflit avec le Roi de la Bosnie, Tvërtkon pour la question de la possession de la ville de Kotor, une puissante armée ottomane dirigée par Pasha Timurtash a pénétré rapidement dans les territoires albanais. Basha II de paire avec un groupe des nobles a mobilisé une partie de l’armée et a affronté les ottomans dans la plaine de Savra près de la ville de Lushnja en Albanie d’aujourd’hui.

Dans la bataille de Savra, qui a eu lieu le 18 septembre 1385, les forces militaires albanaises ont été battues et Basha II est mort. Cette victoire a permis à l’armée ottomane d’occuper les villes albanaises de Berat, Kruja et d’autres. Les incursions des ottomans se sont étendues aussi dans l’Albanie du nord jusqu’à la ville de Lezha et en Albanie du sud.  Depuis la bataille de Savra,  quelques familles albanaises de la noblesse comme les Balshaj, les Muzakaj et d’autre, sont devenues vassales des ottomans. Cette vassalité a été faible au début. Peu de temps après la défaite dans la plaine de Savra, les Balshaj ont commencé à suivre une politique indépendante.

En 1388, George Balsha II, de paire avec les forces militaires des souverains de Rasha et de la Bosnie, a pris part à une bataille qui a eu lieu à Beliqe de la Bosnie et ses forces ont joué un rôle important dans la défaite des armée ottomanes, dirigées par L’alla Shahini. Cette victoire à incité Karl Topia et les Muzakaj de rompre leurs liens de vassalité avec les ottomans.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter