Fatos Kongoli

Fatos Kongoli (né en Albanie, 1944) a étudié les mathématiques à Tirana et en Chine. Après avoir enseigné les maths pendant deux ans, Kongoli s’est impliqué étroitement dans le mouvement démocratique albanais mais il a rapidement abandonné sa carrière politique pour se consacrer à l’écriture et à la traduction.
Depuis 1972, il publie régulièrement des livres, mais il n’a connu le succès qu’après la chute du communisme avec I humburi (The Loser).

Dans ce livre, il donne une voix à de nombreux Albanais qui se sont enfuis en Occident après la débâcle communiste mais qui sont retournés au pays pleins de désillusions.  Kongoli a reçu plusieurs prix, parmi lesquels le prix de littérature national d’Albanie.
Avec Ismail Kadare, il est considéré comme le représentant le plus important des lettres albanaises.

Il est le lauréat du prix international “Balkanika». Il est également le lauréat du prix littéraire le plus élevé en Albanie “Plume d’or” (2004) L’Association des éditeurs albanais a décerné le prix “L’écrivain de l’année ” en 2006, tandis que le roman “la peau du chien”, traduit en allemand, a été proclamé le livre du mois en juin 2006 en Allemagne. En 2016, il a été proclamé «Le meilleur écrivain de l’année» à la ville de Fieri.

Kleida Pira 

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter