OTAN renforce son influence dans les Balkans occidentaux

L’OTAN renforce son influence dans les Balkans occidentaux tout en se préparant à établir la première base aérienne de la région et a exhorté les pays des Balkans à adhérer officiellement à l’alliance, écrit le prestige britannique «Express». Le 4 août, le Premier ministre albanais, Edi Rama, a annoncé que l’OTAN avait l’intention de construire sa première base dans les Balkans occidentaux à Kuçova, tandis que les travaux commenceront cette année.

L’Albanie fait partie de l’OTAN depuis 2009 et continue de remplacer l’arsenal d’armement obsolète. Le pays a accès à la mer Adriatique et à la mer Ionienne et est situé dans le nord-ouest de la Grèce. Le Premier ministre albanais Edi Rama a annoncé via son profil de réseau social que le Conseil de l’Atlantique Nord de l’OTAN investira 50 millions d’euros dans cette base qui sera utilisée pour l’approvisionnement en air, le soutien logistique, les patrouilles aériennes et la formation.

La base sera également utilisée par l’armée albanaise. La vice-secrétaire générale de l’OTAN, Rose Gottemoeller, a déclaré que “l’Alliance soutiendra les réformes au Kosovo, y compris la création de ses forces armées régulières”. L’UE a également contribué à l’expansion avec l’Albanie, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie, pays qui aspirent à faire partie de l’Union européenne. La Bosnie-et-Herzégovine a officiellement présenté une demande d’adhésion à l’UE en 2016. La Bosnie-et-Herzégovine et le Kosovo ont également signé l’accord de stabilisation et d’association avec l’UE, accord qui comporte une clause militaire.

Il y a également des tentatives pour réduire la dépendance énergétique de la région sur la Russie. Le projet de gazoduc trans-adriatique (TAP) est en cours de construction et s’étend de la mer Caspienne à l’Albanie, jusqu´au nord des Balkans occidentaux.

L.Thomaj