BERD : un investissement de 10 milliards d’euros dans la région des Balkans

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a investi 10 milliards d’euros dans la région des Balkans. Le président de la BERD, Suma Chakrabarti, a déclaré dans son discours lors de la conférence de presse conjointe à l’issue de la réunion informelle des premiers ministres des pays des Balkans occidentaux, à Durrës.

“C’est la région avec l’investissement par habitant le plus élevé au sein de la BERD et je suis très heureuse et fière de cela”, a souligné M. Chakrabarti. Selon lui, le changement intervenu dans les Balkans occidentaux a permis à la BERD d’investir davantage. Le dirigeant de la BERD a déclaré  «pour cette raison, nos équipes dans la région ont un véritable défi à relever pour dépasser les 10 milliards investis jusqu’à présent. Mais, entre-temps, le défi consiste à aider la perspective européenne à investir davantage chaque année jusqu’aux 50 prochaines années, afin que ce programme puisse s’accélérer davantage. “

Pour montrer notre engagement, a-t-il poursuivi, nous organiserons la prochaine réunion en mai 2019 à Sarajevo et notre réunion sera pour les Balkans occidentaux.
Tout en remerciant le Premier ministre Rama et d’autres premiers ministres régionaux, le président de la BERD a déclaré que “sans votre direction, il serait impossible que la BERD fasse plus dans cette région. C’est donc grâce à ce leadership de la nouvelle génération des dirigeants de la région que nous nous concentrons dans la région. “

“Nous avons beaucoup à faire, mais comme l’a dit le Premier ministre du Monténégro, Dusko Markovic, nous devons faire un inventaire des mesures prises jusqu’à présent, y compris les investissements dans le domaine énergétique, le transport ou les gazoducs, ainsi que le fait que nous avons amené les chambres de commerce ou le programme de connectivité ou les investissements dans toute la région. Sans aucun doute, beaucoup a été fait, mais nous savons qu’il y a beaucoup d’autres éléments à l’ordre du jour concernant les barrières tarifaires, leur réduction et la création d’un environnement plus amical, tant pour les investisseurs nationaux qu’étrangers », a déclaré le président Chakrabarti.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter