La nouvelle composition du gouvernement du premier ministre Rama.

Le Premier ministre Edi Rama a procédé à un remaniement ministériel inattendu. Les changements les plus importants sont ceux du ministère des Affaires étrangères, de l’Économie, des Finances et des Transports. Selon des analystes politiques, Rama a étéobligé de procéder à ce remaniement en raison de la protestation des étudiants.
Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Ditmir Bushati, a été remplacé par Gent Cakaj du Kosovo, ancien conseiller du Premier ministre Rama dans le domaine de la diplomatie. M. Cakaj a également dirigé les négociations sur l’adhésion de l’Albanie à l’UE.
Senida Mesi, vice-Premier ministre, a été remplacée par le membre du Parlement albanais, Erion Braçe, connu pour son esprit critique à l’encontre des décisions du gouvernement.
Arben Ahmetaj, ministre des Finances et de l’Economie, a été remplacé par Anila Denaj, ancienne responsable du Fonds pour la santé.
Le ministère des Transports et de l’Infrastructure est une autre institution importante précédemment présidée par Damian Gjiknuri, remplacé par la nouvelle ministre, Belinda Balluku, ancienne directrice d’AlbControl.
Lindita Nikolla est ministre de l’Éducation depuis 2013, année de l’élection du parti socialiste au pouvoir. Elle a été sévèrement critiquée pour la nouvelle loi sur l’éducation qui a suscité la protestation des étudiants. Nikolla a été remplacée par Besa Shahini, originaire du Kosovo, qui a eu une riche carrière professionnelle au Kosovo.
Niko Peleshi, ancien ministre de l’Agriculture, a été remplacé par Bledi Çuçi. Lors du premier mandat du gouvernement socialiste, Çuçi était ministre d’État aux Affaires du gouvernement local.
Mirela Kumbaro, ministre de la Culture, pendant 5 années consécutives a été remplacée par Elva Margariti, conseillère du Premier ministre Edi Rama.

La ministre d’état pour les relations avec l’entreprenariat, Sonila Qato, a été remplacée par le député socialiste Eduard Shalsi.

Elisa Spiropali a été nommée à la tête du ministère des Relations avec le Parlement.
Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter