Fleckenstein: «Le renoncement aux mandats entrave les négociations avec l’UE»

Le rapporteur pour l’Albanie au Parlement européen, Knut Fleckenstein, a déclaré que la décision de l’opposition albanaise d’abandonner ses mandats à l’Assemblée entrave la décision prise d’ouvrir en juin 2019 les négociations avec l’Union européenne.

En réponse au dernier mouvement de l’opposition, l’abandon des mandats suite à la violente manifestation du 16 février, Fleckenstein a déclaré que le rôle de l’opposition consistait à fournir une alternative à la politique actuelle.

“Ce n’est pas la première fois que nous sommes confrontés à cette situation, que l’opposition albanaise a abandonnée le parlement. À mon avis, rien n’a changé à cet égard au cours des cinq dernières années. L’opposition au parlement a la tâche, et si elle le juge nécessaire, même en dehors du parlement, d’offrir une alternative à la politique actuelle. En fin de compte, il appartient à chaque membre du Parlement de décider s’il souhaite renoncer au mandat donné par le peuple “, a déclaré M. Fleckenstein.

“Bien entendu, cela aura des conséquences sur la décision de Bruxelles d’ouvrir les négociations avec l’Albanie en juin 2019. Pour un pays sans fonctionnement du parlement et sans opposition, il est plus difficile de parvenir à l’accord nécessaire des Etats membres”, a conclu le rapporteur pour l’Albanie au Parlement européen, Knut Fleckenstein.

A.Kisi

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter