Rama: La décision du parlement néerlandais n’a aucune incidence sur la libre circulation des Albanais

Le Premier ministre Edi Rama a déclaré aujourd’hui devant le Parlement que la décision du parlement néerlandais contre la libéralisation du régime de visa pour l’Albanie était une décision purement politique qui n’affectait en aucune manière la libre circulation des citoyens albanais.
Rama a déclaré qu’il s’agissait d’une décision prise à la suite du processus électoral d’un pays comme les Pays-Bas, où il n’est pas secret que il y existe une politique en développement visant à lutter contre l’élargissement, les immigrants et les Albanais. Le Premier ministre a souligné qu ‘”il s’agit d’une procédure parlementaire qui n’a pas d’incidence directe sur la libre circulation des Albanais”.
En expliquant les procédures de manière plus concrète, Rama a déclaré que “certains des critères objectifs devraient être remplis pour la révocation de la libre circulation, dont aucun n’est compatible avec la réalité du facteur albanais aux Pays-Bas”.
“La chose la plus belle, c’est que le ministre de la Justice et de la Sécurité des Pays-Bas, présent à la session parlementaire, a répondu dans son discours qu’il n’existait pas de critère négatif permettant de traiter cette question par une décision parlementaire. Le ministre hollandais de la justice et de la sécurité, qui s’est rendu en Albanie il y a quelques jours, a exprimé un ton très positif en ce qui concerne tous les progrès de la coopération entre les deux pays “, a déclaré Rama.
A.Kisi
Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter