Rama, prête à dialoguer avec tout le monde

“Nous sommes tout à fait disponibles pour siéger à la table du dialogue avec tout le monde, sans aucune exclusion ni préjudice, pour discuter des défis du pays et de ce qui est le plus important, le résoudre selon les règles du jeu, de la réforme électorale” – a déclaré le Premier ministre albanais, Edi Rama.

S’exprimant au nom des médias après la réunion de la présidence du Parti socialiste (PS), il a déclaré qu ‘”en ce qui concerne la constitution, la légitimité et notre mandat en matière de gouvernance, ces questions ne doivent être discutées avec personne, questions liées à nos obligations ».

Plus tard, Rama a déclaré que “nous sommes la majorité et que nous avons le devoir de renforcer la culture du droit, nous avons l’obligation de maintenir avec honneur et dignité le mandat qui nous a été donné de gouverner jusqu’en 2021”.

Au nom des journalistes sur le décret pris par le Président de la République d’organiser trois élections (politique, administrative et présidentielle) le 13 octobre, la Premier ministre Rama a répondu: “Je ne reconnais pas le 13 octobre, c’est un dimanche comme tous les autres que nous avons devant “- ajoutant que” les élections administratives ont eu lieu le 30 juin dernier “.

En conclusion, le Premier ministre a souligné qu ‘”il est très important de dialoguer avec tous, avec les citoyens, avec l’esprit d’entreprise, avec le peuple, dans tous les secteurs, malgré leurs convictions et leur appartenance politique”.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter