Initiative pour inclure Sazan dans la carte artistique nationale et internationale

L’île de Sazan, qui était autrefois une île militaire, est maintenant appelée le musée naturel des vestiges militaires. Il est redécouvert par les prises de vue de cinq photographes contemporains.

L’exposition intitulée “Sazan: le no man’s land” a été présentée à la galerie Costa de Radhima, près de Vlora, ​​ce qui nous a permis d’explorer les différentes dimensions de l’île à travers des photos prises par Helidon Gjergji, Dritan Hyska, Gaime Meloni, Abi Shehu et Gerta Xhaferaj.

Les deux commissaires de l’exposition, Elian Stefa et Niku Aleks Muçaj ont souligné que “No Man’s Land” est un reflet visuel et une recherche sur le passé et le présent de l’île, laissant une large place à l’imagination du public pour un avenir possible de Sazan.

“L’exposition se rendra également à l’étranger avec l’objectif de démontrer le potentiel de l’île et le contexte unique qu’elle représente”, a déclaré le commissaire Stefa.

Alors que le conservateur Muçaj a souligné que “l’exposition” No Man’s Land “n’est que le début de notre mission visant à inclure Sazan sur la carte artistique nationale et internationale”.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter