Le lac d’Ohrid dans les miracles de l’UNESCO

Une liste des 29 sites les plus récents du patrimoine mondial faisant partie de l’UNESCO a été publiée. Parmi ceux-ci figure le lac Ohrid, qui a été admis à l’UNESCO il y a quelques jours à peine le 5 juillet.

Dans l’article de Cecilia Rodriguez du magazine Forbes, le lac d’Ohrid, divisé entre l’Albanie et la Macédoine du Nord, est connu pour ses trois colonies préhistoriques. Elle identifie particulièrement la péninsule de Lin comme étant le lieu de sépulture d’une église paléochrétienne fondée au milieu du VIe siècle.

Entre temps, le lac lui-même offre de nombreuses espèces endémiques de faune et de flore d’eau douce datant de la période tertiaire. Une partie du lac d’Ohrid, situé dans le nord de la Macédoine, et son intérieur, y compris la ville d’Ohrid, ont été ajoutés à la Liste du patrimoine mondial en 1979.

Maintenant, il s’est étendu au reste du lac d’Ohrid, à la petite péninsule de Lin et à la bande de terre qui borde la côte albanaise.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter