La présence de l’OSCE en Albanie organise la 5ème conférence sur le développement des médias

La présence de l’OSCE a organisé  son cinquième forum annuel sur le développement des médias – une occasion unique de débattre des problèmes actuels des médias en Albanie. Les médias et la société civile jouent un rôle crucial dans la surveillance et la réglementation de la démocratie. Les discussions ont porté sur: l’étude de la situation des médias et des journalistes en Albanie; les modifications législatives proposées aux lois relatives aux médias; l’avenir des médias de service public en Albanie; l’éducation journalistique, y compris celle sur l’éducation aux médias; la concentration de la propriété des médias et ses effets sur la démocratie; les meilleures pratiques en matière d’accès des médias aux sessions et procédures parlementaires; et les tendances et la coopération en matière de développement des médias régionaux. Lors d’un événement parallèle, la Présence de l’OSCE et l’Union européenne de radio-télévision (UER) ont signé un contrat de formation pour les radiodiffuseurs publics, qui fait partie du projet « Media in Focus », mis en œuvre par les fonds de l’Union européenne (UE).

L’ambassadeur Bernd Borchardt, chef de la présence de l’OSCE en Albanie, a souligné dans son discours les problèmes qui affectent le journalisme albanais: «Tout d’abord, les propriétaires  des médias qui empêchent la diversité et entravent le professionnalisme. Certains sites Web utilisent des informations biaisées pour attaquer des personnalités publiques sans respecter l’éthique, et sans se soucier des normes journalistiques. Nous ne pouvons pas prétendre que nous ne nous souvenons pas de plusieurs moments sombres où des journalistes ont été harcelés ou agressés physiquement. De même, nous ne voulons pas cacher nos préoccupations concernant les modifications de  la loi sur les médias proposées par le gouvernement en décembre dernier ».

Dans une allocution prononcée lors de cet événement, l’ambassadeur Luigi Soreca, chef de la délégation de l’UE en Albanie, a déclaré que les nouvelles versions d’initiatives législatives du gouvernement visant à modifier la législation sur les services de médias ont répondu à certaines des préoccupations de l’UE. Toutefois, cela ne suffit pas, a ajouté M. Soreca, ajoutant que les projets d’amendements devaient toujours être pleinement conformes aux normes relatives à la liberté d’expression et à la politique de la Commission en matière de désinformation. Pour lutter contre la désinformation, la Commission européenne recommande des approches moins sévères, fondées sur une approche d’autorégulation, qui responsabilise en premier lieu les utilisateurs et les journalistes », a-t-il déclaré.

Alors que le Directeur général de Radio Télévision Albanaise (RTSH) Thoma Gëllçi, a pris la parole lors du Forum et il s’est concentrée sur les efforts déployés par l’institution pour mieux gérer l’argent des albanais. M. Gëllçi a évoqué les événements importants, diffusés par RTSH.

Kleida Pira

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter