Gent Cakaj salue la mémoire du président Ibrahim Rugova

Le ministre par intérim de l’Europe et des Affaires étrangères, Gent Cakaj, a commémoré la figure du président Ibrahim Rugova à l’occasion du 14e anniversaire de sa mort. “Ibrahim Rugova a été le plus grand intellectuel et le plus grand politicien parmi les intellectuels pendant ses années au pouvoir”, a déclaré Cakaj.  Le ministre albanais a déclaré que “sans l’engagement direct de Rugova, de ses opinions équilibrées et une vision à long terme, ni l’orientation euro-atlantique du Kosovo, ni la mise en place de structures parallèles, ni la tentative de développer la démocratie au Kosovo ne pouvaient pas être correctement comprises.”

 “Aujourd’hui, nous nous souvenons non seulement du premier président du Kosovo, qui a apporté une contribution indélébile à son histoire, mais aussi de la longue décennie de l’édification de l’État du Kosovo qui ne peut être envisagée sa figure”, a déclaré Cakaj.

Ibrahim Rugova, né le 2 décembre 1944 à Cerrcë au Kosovo et mort le 21 janvier 2006 à Prishtina, est un écrivain et un homme d’État kosovar. Diplômé en lettres à l’Université de  Sorbonne, membre du parti de la Ligue démocratique du Kosovo, il a été Président du Kosovo du 4 mars 2002 au 21 janvier 2006. Parlant couramment le français, l’anglais le serbe et l’albanais,  a été secrétaire de l’Union des écrivains du Kosovo. Il est élu président en mars 2002 aux premières élections organisées par l’ONU dans la province. Il est réélu en octobre 2004. Rugova incarne la lutte des albanophones pour leur indépendance et gagne le surnom de «Gandhi des Balkans » dans une allusion à son choix de la non-violence pendant la répression sous le régime Milošević.

Kleida Pira

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter