Macron à la Conférence sur la Sécurité de Munich: faire revivre l’Europe comme une puissance politique stratégique

Le président français Emmanuel Macron s’est déclaré prêt à autoriser l’Albanie et la Macédoine du Nord à entamer des négociations d’adhésion avec l’Union européenne (UE). L’annonce fait suite au veto de Macron en octobre dernier.

“Nous attendons le rapport (de la Commission européenne) en mars … et en fonction de cela, si les résultats seront positifs et la confiance sera établie, alors nous devons ouvrir les négociations”, a déclaré Macron lors de son discours à  la Conférence sur la Sécurité de Munich. Plus tôt ce mois-ci, la Commission européenne a introduit une nouvelle méthodologie d’élargissement, lancée par la France, pour mieux soutenir les réformes dans les membres potentiels de l’UE. «Nous avons besoin d’une stratégie européenne qui est celle de nous revivre comme une puissance politique stratégique.Je vois une Europe beaucoup plus souveraine, unie, démocratique. À horizon dix ans, je vois une Europe qui aura construit les leviers pour bâtir sa souveraineté technologique, de sécurité et de défense, sur les sujets migratoires, en termes alimentaire, climatique et environnemental, et dans sa relation avec son grand voisinage. » a dit Macron.

Alors que le Premier ministre croate Andrej Plenkovic a déclaré  à Munich qu’il était heureux que la position de la France sur l’élargissement de l’UE ait “évolué” et que la perspective de l’UE d’entamer des pourparlers d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie était bonne. Tansi que le Premier ministre Edi Rama a salué l’annonce de Macron comme en tant qu’un signal positif.

Kleida Pira

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter