Coronavirus en Italie: L’Albanie renforce les contrôles frontaliers

Une dizaine de villes dans le Nord de l’Italie se sont réveillées dimanche en quarantaine, avec interdiction d’entrer et de sortir, après la multiplication des cas de nouveau coronavirus et deux décès, les premiers d’Européens sur le continent. L’augmentation du nombre de personnes infectées par le Coronavirus en Italie voisine a déclenché les autorités albanaises.

Depuis ce dimanche matin, après un ordre du ministère de la Santé, le personnel médical a été doublé à tous les postes frontaliers du pays. Le personnel médical filtre tous les passagers entrant dans notre pays, en particulier ceux qui viennent d’endroits où le coronavirus est présent.

“Le coronavirus n’a pas affecté l’Albanie, mais comme pour le monde entier, c’est une menace potentielle, pour laquelle toutes les mesures sont prises si et nous devons faire face à chaque situation possible.”- a declaré le Premier Ministre albanais Edi Rama.

Plus tôt, Silva Bino, chef du département des maladies infectieuses à l’Institut de santé publique, a déclaré aujourd’hui “qu’il ne doit pas créer de panique concernant la situation des coronavirus en Albanie, où nous n’avons jusqu’à présent aucun cas suspect”.

Kleida Pira

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter