Sejko aux réunions du FMI et de la BM

Malgré le ralentissement des taux de croissance économique en 2019, les indicateurs de viabilité économique et financière du pays restent solides, a déclaré le gouverneur Gent Sejko lors de la réunion constitutive du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale.

«L’emploi et les salaires ont augmenté, le taux de chômage a atteint un creux historique, la position extérieure de l’économie s’est améliorée, le déficit budgétaire reste maîtrisé et la dette publique diminue, le secteur bancaire est rentable, avec des indicateurs de liquidité et de capitalisation supérieurs aux exigences réglementaires. En particulier, le ratio des prêts non performants a diminué pour atteindre 8,3% du portefeuille en janvier 2020. La réduction du risque de crédit et la consolidation du secteur bancaire créent les conditions préalables à une croissance plus rapide du crédit à l’avenir ».

En ce qui concerne le secteur financier, le Gouverneur a souligné que les mesures macro prudentielles prises par la Banque d’Albanie et les mesures de relance monétaire ont contribué à abaisser les taux d’intérêt, à stimuler la croissance du crédit et à réduire le coût du service de la dette des entreprises et des ménages. La relance monétaire a permis à l’Albanie un environnement financier transparent, avec des taux d’intérêt bas et stables, une liquidité abondante et des fluctuations de change modérées.

Ces développements jettent les bases d’une croissance durable à l’avenir, permettant une nouvelle expansion de l’emploi et une nouvelle amélioration des indicateurs clés de la stabilité économique et financière du pays.

Le Gouverneur Sejko a présenté le point de vue de la Banque d’Albanie sur les principaux sujets de discussion. Partageant des vues similaires avec les institutions financières internationales, le Gouverneur a souligné qu’il importait de maintenir la stabilité économique et financière du pays en tant que condition préalable à une croissance durable et à long terme.

La réunion s’est tenue en février 2020, réunissant les gouverneurs et les ministres des finances des pays constituants pour discuter des derniers développements de l’économie mondiale et des économies respectives.

Les hauts représentants du FMI et de la Banque mondiale ont présenté les perspectives de ces deux institutions sur la gestion de la dette publique et les priorités à poursuivre pour assurer la stabilité financière et une croissance économique durable et à long terme.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter