Table ronde sur la réforme électorale

La table ronde sur la réforme électorale s;e réuni à nouveau aujourd’hui pour discuter du projet de financement des partis politiques lors des élections. Le Parti démocrate a proposé son projet de financement des partis politiques. Selon le projet, les sources de financement des campagnes électorales pour les sujets électoraux sont les fonds fournis par le budget de l’État aux partis politiques enregistrés comme sujets électoraux. C’est aussi le revenu du sujet électoral lui-même créé par la loi.

Un autre moyen de financement est les dons en valeur monétaire, en nature ou en services rendus conformément à l’article 13 de la présente loi; prêts reçus par les partis politiques en vertu de la loi. Mais en aucun cas la valeur d’un prêt ne doit dépasser le montant d’argent prévu au paragraphe 2 de l’article 13 de la présente loi.

La proposition stipule que le financement des partis est régi par le principe de transparence. Les données sur les ressources financières des parties et leurs dépenses sont toujours publiées. Selon le projet, la Commission électorale centrale est l’organe chargé de surveiller et de superviser le financement des partis conformément aux règles.

Le projet stipule également que pendant la campagne électorale, chaque sujet électoral a le droit de faire de la propagande électorale de toute manière légale. Mais ils sont interdits et tenus pénalement responsables s’ils offrent ou font de l’argent, des biens matériels, une promesse de travail ou toute autre faveur sous quelque forme que ce soit.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter