Conseil de l’Europe: l’Assemblée a achevé les recommandations pour la prévention de la corruption

Le Parlement albanais a achevé les recommandations pour la prévention de la corruption.

Lors de la 85e session plénière du GRECO, (l’organe du Conseil de l’Europe contre la corruption) on a discuté et approuvé l’Addendum du Deuxième Rapport de Conformité, dans le cadre du IVe cycle, de l’évaluation pour l’Albanie avec pour objet «Prévention de la corruption des parlementaires, des juges et des procureurs ».

Selon ce rapport, le GRECO, après 4 ans de suivi, a conclu que l’Albanie avait mis en œuvre ou traité de manière satisfaisante 9 des 10 recommandations incluses dans le Rapport de Conformité du Deuxième Cycle.

Plus précisément, les recommandations I, II, III, IV, V, VII, VIII, IX et X ont été mises en œuvre de manière satisfaisante ou traitées de manière satisfaisante, et la recommandation vi reste partiellement mise en œuvre.

Pendant cette période, l’Assemblée s’est employée à donner suite aux deux recommandations (ii et iii), qui concernaient la prévention de la corruption des parlementaires. Le GRECO s’est félicité des mesures prises pour l’adoption du Code de conduite des parlementaires et de l’instruction pour sa mise en œuvre.

De même, à cet égard, des mesures de sensibilisation appropriées ont été prises et des formations ont été organisées pour les parlementaires. Le GRECO a accueilli favorablement les amendements au Règlement de l’Assemblée et s’est félicité de la mise en place d’un système de conseil aux parlementaires sur les questions d’éthique.

Le GRECO a également salué les mesures mises en œuvre par l’Assemblée, qui garantissent la bonne mise en œuvre du Code de conduite et ont abouti à un système de notification au cas par cas des conflits d’intérêts.

L.Thomaj

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter