Radio Tirana Internacional Live
Radio Tirana Internacional

Région des Balkans

"Open Balkans" selon business

  • 9/8/2021 3:40 PM
"Open Balkans" selon business

Presque tous les acteurs politiques de la région se sont exprimés avec un argument "pour et contre" pour les "Balkans ouverts". Enfin, la suppression des frontières de 6 pays a également été réclamée par les internationaux. Ceux qui sont directement concernés par cette politique, les entreprises des 6 pays des Balkans occidentaux, n'ont que maintenant montré ce qu'ils pensaient. Un sondage pour le « Marché commun régional » en dit plus que les débats politiques du jour, écrit le journaliste de RTSH Bardhi Sejdarasi.

« Balkans Schengen » ou plus récemment « Balkans ouverts » ont continué d'être des sujets brûlants du débat politique dans la région. Tous les acteurs qui se sont exprimés n'ont pu parvenir à un consensus, faisant que le débat n'a pas allumé "une lumière au bout du tunnel". Enfin, les acteurs politiques européens ont exigé que l'ouverture de la frontière des 6 pays des Balkans occidentaux se fasse avant que les pays ne fassent partie de l'Union européenne.

Mais une enquête auprès des entreprises de la région sur le marché régional commun parle plus fort que tous les débats politiques interminables de la journée. L'enquête de cette année auprès de 400 entreprises dans les 6 pays des Balkans occidentaux menée par le Forum régional des chambres de commerce a révélé que 73% des entreprises interrogées sont confrontées à des problèmes commerciaux liés aux mesures non tarifaires dans le commerce interrégional, tels que : règles d'origine, barrières techniques au commerce et les mesures liées aux exportations.

Les entretiens montrent que 76% des entreprises interrogées sont confrontées à des problèmes liés à l'administration et aux procédures douanières, des problèmes de formalités liées à l'importation, à l'exportation et au transit, des problèmes liés au dédouanement des marchandises et des problèmes de tarifs et d'amendes imposées sur les échanges commerciaux.

Selon la même source, le deuxième obstacle le plus important concerne l'obtention de permis de travail pour les salariés cherchant un emploi dans d'autres pays de la Région. 70 % des entreprises interrogées sont engagées dans le commerce extérieur, mais signalent des obstacles au commerce.

Les entreprises de toute la région, en plus des barrières commerciales, ont évalué comme problématique le long temps dans les processus de traitement des marchandises à la douane.

Le forum conjoint représente environ 350 000 entreprises, principalement des petites et moyennes entreprises, et vise à coopérer avec le monde des affaires au sein de la région pour lever les derniers obstacles au développement de la coopération économique régionale et améliorer le climat des affaires et des investissements sur les marchés de la région BB.

L.Thomaj

Related News